Devoir de mémoire

Nos élèves ont participé…

Appel à projets « Nos mémoires vives »

Documentaire sur les victimes civiles inhumées dans les cimetières de Comines-Warneton

Beau succès et réelle émotion ce vendredi 25.05.2012 pour la projection du documentaire réalisé dans le cadre de l’appel à projets « Nos mémoires vives » lancé en 2010 par  Monsieur Benoît LUTGEN, alors Ministre des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine.

L’objectif annoncé de cet appel à projets était la valorisation du patrimoine mémoriel relatif aux deux guerres mondiales. La Ville de Comines-Warneton ayant payé un lourd tribut lors de ces conflits, il était évident qu’un projet devait être introduit. La Commission de Sauvegarde du Patrimoine Architectural des cimetières, présidée par Madame Chantal BERTOUILLE a proposé au Conseil Communal qu’un documentaire réunissant les témoignages des familles et/ou connaissances des victimes civiles des deux conflits soit réalisé, car comme l’a dit Paul ELLUARD : « Si l’écho de leur voix faiblit, nous périrons ».

Un ouvrage publié en 2007, intitulé « Sépultures des victimes de guerres inhumées dans les cimetières de Comines-Warneton a servi de point de départ au projet « Nos mémoires vives ». En effet, cet ouvrage, écrit par Messieurs Marcel BOUCKHUYT et Jean-Claude WALLE dresse notamment l’inventaire des victimes civiles des conflits du 20e siècle inhumées dans les cimetières de la Ville. Pas moins de 70 civils dont plusieurs enfants ont perdu la vie, victimes innocentes de conflits inhumains.

Monsieur Jean MILLEVILLE a assuré le « pilotage » du projet, dont la première étape a consisté en un long et difficile travail de recherche afin de retrouver des personnes pouvant apporter un témoignage en rapport avec nos victimes civiles, les conditions de leur décès, des anecdotes, des souvenirs,…Au total une quarantaine de témoins ont été identifiés.

Afin de mettre en exergue le devoir de mémoire et l’intérêt pédagogique de ce projet, les écoles secondaires de l’entité ont été associées au travail via leurs classes de 4ème 5ème ou 6ème secondaires. Une vingtaine d’étudiants, encadrés par Mesdames Madeleine DELEU et Stéphanie DEKEN et Messieurs Jean MILLEVILLE, Marcel BOUCKHUYT, Jean-Claude WALLE, Michel HUYGHE, ont interviewé les témoins.

« Les enquêtes menées par les étudiants ont révélé à leurs yeux ébahis la noblesse du sacrifice des victimes des deux guerres mondiales. Puissent-ils, grâce à leur action, passer le flambeau du souvenir à toute leur génération pour que jamais l’oubli ne fasse son œuvre » Jean MILLEVILLE.

Afin de perpétrer le souvenir, un badge mémoriel a été apposé sur chaque tombe de victime civile afin d’identifier la sépulture.

Pour éviter que le documentaire ne se résume en une succession de témoignages, Mesdames Florence VROMAN et Séverine PANNECOUCQUE ont recherché des séquences d’archive permettant de situer le contexte historique. La société URBISCOPE a assuré le montage du DVD.