Sicile…

Les élèves de l’Athénée Royal de Comines et  de leur traditionnel voyage de fin d’études.

Cette année, le choix s’est porté sur la magnifique île de Sicile, autrefois surnommée Trinacria (l’île au trois pointes) en raison de sa forme triangulaire. Carrefour des civilisations, c’est la plus grande île de la Méditerranée. On y retrouve des temps grecs, des cathédrales, des palais de style arabo-normand, des églises byzantines, des jardins orientaux et un nombre impressionnant d’églises baroques. C’est aussi une terre d’agriculture (fruits, légumes, huile d’olive, …) et volcanique, avec l’illustre Etna. Au départ prévu dans l’organisation du voyage, sa visite a d’ailleurs été annulée car son activité s’était intensifiée.

Dans cette découverte historique, géographique, sociale et culturelle, les professeurs d’histoire, géographie, de sciences sociales et de langues(Mmes Ahallouch, Albis et Lesschaeve) les accompagnaient.

Départ le jeudi 2 mai à 6h00 et direction l’aéroport de Charleroi. Après trois heures de vol : c’est le soleil qui les accueille à Trapani. Le groupe se rend alors à Palerme (+/- deux heures de route), citée autrefois dirigée par les Arabes puis les Normands.

Au programme : visite guidée avec la pétillante de Luigia du centre historique de Palerme (dont les rues sont encore indiquées en arabe, en hébreu et en italien), la cathédrale de Palerme, le palais Normand, la Chapelle Palatine, la chambre des représentants, plusieurs églises baroques, arc de triomphe de Charles Quint pour célébrer sa victoire sur les pirates siciliens, etc.

Les Cominois se sont également rendus dans la cité médiévale de Céfalu, petite cité médiévale nichée au pied d’un promontoire rocheux. Ils y ont visité le centre historique, le quartier des pêcheurs et la cathédrale normande construite au XIIe siècle par Roger II. Et pour allier l’utile à l’agréable, un moment était prévu pour profiter de la plage de sable fin…

La cathédrale et le cloître de Monreale, patrimoine d’exception, cité dans tous les ouvrages d’art en tant que chef d’œuvre de l’art arabo-normand, a également impressionné les élèves.

Le séjour a pris fin à Trapani, ville balnéaire d’où le groupe reprenait l’avion le mardi 6 mai.

Tout au long de l’année, élèves et enseignants ont multiplié les activités pour financer ce voyage (repas, soirée dansante, vente de gâteaux, de cartes de soutien, de bics, de calendriers, …). Cela a permis à tous les élèves de participer et ce pour un prix démocratique :  400 euros par personne.

Le groupe en a pris plein les yeux (patrimoine d’exception), plein les papilles (cuisine savoureuse), plein les oreilles (mélodie de la langue italienne). Ce voyage a été un beau moment de réflexion sur la diversité culturelle et la richesse qu’elle représente pour l’humanité. Et last but not least, l’accueil exceptionnel des Siciliens, qui ont réellement le souci de bien recevoir.

Tout cela, sous le soleil… Qui s’en plaindra ?

Quelques avis pris au hasard « Un vrai coup de cœur », « j’ai un petit goût de trop peu » «on n’imaginait pas cela comme cela. On est en Europe et on a l’impression d’être si loin. » « j’ai été impressionné par le savoir-faire en matière de mosaïques. Ces petites pièces recouvrent l’intégralité de certains édifices ! »